Mitrailleuse à électro-aimant

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Lun 31 Aoû - 23:43

Bonjour à tous...

j'ai un peu de mal à vous suivre, est-on vraiment obligé d'avoir des capteurs de positions ( un à chaque bouts)
Fred avait placé son inter dans le but de fabriquer un oscillateur.

A condition que la bobine e soit qu'alimenter que dans un sens, le reste c'est le ressort tqui travail,
Je pense que la solution la plus simple est le "NE555" avec un "gros" transistor ou MOFSET au cul ! (sans commande de servo) Un IRFZ44N devrai faire l'affaire 49A Max

Pour faire des essais, il existe sur ebay.com ce genre de produit NE555 Duty Cycle and Frequency Adjustable Module Square rectangular wave, Fréquence et rapport cyclique variables...

pour le prix, ca se tente...

Une fois ce princpe validé, rien n'empeche d'utiliser un arduino mini, pour gerer la commande via une entrée de servo.

LOMA
a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Mar 1 Sep - 6:16

Salut Olivier,

J'ai tendance à penser qu'un capteur permettrait d'empêcher un déphasage entre la mécanique et l'électronique, car si on alimente la bobine avant que le canon ait eu le temps de revenir à sa position initiale sous l'effet du ressort, ça va s'enrayer. Même, idéalement il faudrait qu'il y reste une petite fraction de seconde avant de repartir. Mais ça peut être contourné. Ou alors, il faut régler une cadence qui soit forcément inférieure au maximum que permettrait le ressort, pour être sûr. Pourquoi pas Neutral
Sinon c'est vrai, il suffirait cycliquement d'alimenter pendant une certaine durée, puis de ne plus alimenter pendant le reste du cycle, puis d'alimenter à nouveau...
Pour l'instant dans l'avion, j'utilise pour envoyer le jus à la pétoire un inter électronique commandé par radio vendu chez HK pour un prix dérisoire Wink

Sur ce, je vais bosser. A+

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Mar 1 Sep - 12:35

Salut

Bon, si c'était mon projet..
je ferai mes essais avec :
- une arduino nano (port USB interne, pas besoin de programmateur externe), ou arduino Pro mini (plus petit plus, léger mais pas de programmateur interne)
- Un N MOS IRFZ44N
- deux détecteurs de positions (SS41F)

Ainsi, Une bonne base pour commencer...
c'est pas le résultat final, peut être rajouter des choses pour compléter, améliorer....
a+
LOMA

a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Mar 1 Sep - 20:57

En fait, même un seul capteur suffirait à synchroniser la mécanique et l'électronique, je pense.

Sinon j'y ai repensé, (au boulot. même pas honte! Laughing ) si on peut régler finement la cadence, ça peut être jouable sans capteur, et même avantageusement car en la réglant à peine plus lente que ce que permettrait la mécanique, on donnerait le pouillème de "retard à l'allumage" qui fiabiliserait en donnant du temps pour chambrer la bille Wink

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Mar 1 Sep - 21:54

En théorie oui,
Mais suffirait d'une petite perturbation, mécanique, baisse précision, température qui varie, pour dé-synchroniser, le systeme.
Alors qu'avec un capteur de position, on est synchronisé à chaque tir ! ...
avec un arduino, on peut être précis à 4µs. (dans ce cas de 900 coups/min)

Vu le prix du Matos ça vaut le coups d'essayer.. ( moi j'ai pas de mitrailleuse  Crying or Very sad  )
Fred t'es enfants bricolent pas les Arduino ?
ça serait un bon TP !
a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Mer 2 Sep - 5:54

LOMA a écrit:En théorie oui,
Mais suffirait d'une petite perturbation, mécanique, baisse précision, température qui varie, pour dé-synchroniser, le systeme.
Alors qu'avec un capteur de position, on est synchronisé à chaque tir ! ...

C'est pas faux Neutral


LOMA a écrit:Vu le prix du Matos ça vaut le coups d'essayer.. ( moi j'ai pas de mitrailleuse Crying or Very sad )
Sans doute, mais ce que j'aimerais, c'est une solution avec laquelle je puisse me démerder seul sans connaissance en électronique, pour pouvoir la reproduire à volonté simplement en me procurant les composants et en soudant ce qu'il y aurait à souder.
Pour ce qui est de posséder une mitrailleuse, si tu en as l' "utilité", je peux arranger ça Wink


LOMA a écrit:

Fred tes enfants bricolent pas les Arduino ?
ça serait un bon TP !

Sur trois, pas un de bricoleur. Un vrai scandale Mad Laughing

A+
Fred


_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Mer 2 Sep - 12:06

Fred Van.H. a écrit:
Pour ce qui est de posséder une mitrailleuse, si tu en as l' "utilité", je peux arranger ça  Wink

S il y avais des Camarades pour jouer aussi... pourquoi pas...
mais je risque d’être seul..
En tous cas merci...

PS
- arduino nano (port USB interne, pas besoin de programmateur externe), Commandée..
- N MOS IRFZ44N j'en ai en stock
- Ddétecteurs de positions (SS41F) commandés..

En attente...
a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  blonblon le Mer 2 Sep - 21:09

Bonsoir

j'ai fais une recherche avec " interrupteur a levier usage intense 3 position 8 ampères "

Voir un exemple ci dessous.
http://www.directindustry.fr/prod/otto/product-9176-48932.html?utm_source=www.google.fr&utm_medium=ImagesFr&utm_term=undefined#product-item_463462

Avec 100 000 cycles on a de quoi voir venir.

Je continu a penser qu'il serait souhaitable de limiter l'intensité en augmentant le nombre de spires et en diminuant le diamètre du fil.

Dans la première page du Post 2eme message la ou il y a les formules il est écrit ceci.

Il y a aussi le phénomène de saturation a prendre en compte car la formule dit que si on grandit le I le champs est plus important alors que cela n'est absolument pas vrai. Arrivé à 1.7A, la limite absolu est atteint, le champs ne variera plus beaucoup.
avatar
blonblon

Messages : 80
Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 66
Localisation : gard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Mer 2 Sep - 21:28

le fils spéciale pour faire ses bobines
Fils émaillé
Par contre diamétre à utiliser, je sais pas...
là faut faire des essais, en tous cas si on travail avec une tension importante, on diminue la section du fils...
a+

Mais j'y pense, Mon collègue de bureau s'est tapé des calculs de bobines pour générer des champs magnétiques calibrés.. je ne vais pas le laisser tranquille demain....
vous tiens au jus..

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Ven 4 Sep - 8:09

LOMA a écrit:
Si j'avais des Camarades pour jouer aussi... pourquoi pas...
mais je risque d’être seul..
C'est bien le problème : ça n'intéresse pas grand monde, à part quelques fêlés comme nous Twisted Evil

LOMA a écrit:En tous cas merci...
Si l'envie t'en prenait, je te devrais bien ça Wink

LOMA a écrit:PS
- arduino nano (port USB interne, pas besoin de programmateur externe), Commandée..
- N MOS IRFZ44N j'en ai en stock
- Ddétecteurs de positions (SS41F) commandés..

En attente...
Oh pinaise! C'est pour moi que tu fais ça Shocked Merci flower

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Ven 4 Sep - 8:12

blonblon a écrit:Je continu a penser qu'il serait souhaitable de limiter l'intensité en augmentant le nombre de spires et en diminuant le diamètre du fil.
Tu as forcément raison sur ce point. Mais dans un premier temps, on a envie que ça marche. Simplement ça : que ça marche! ça motive pour la suite Wink

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Ven 4 Sep - 9:04

Bon j'ai demandé à mon collègue de bureau...
- la seul chose qui définit la taille du fil c'est le courant  (I) max que peux fournir notre électrique... ( un courant important favorise un bon champs électromagnétique, viser 10A me semble pas un bon objectif).
- Le champs électromagnétique fourni est en fonction du nombre de spire, mais plus il y a de spire, pour un même courant (I) plus la tension (U) devra être élevée, normal la résistance augmente...

Je me suis fait commander une bobine de fils émaillé..
Au derniere nouvelle elle est arrivée "BLOCK CUL 100/0.85" ==> MAX 2A ( c'est la doc qui le dit) mais si on pulse, on peut envoyer plus....

Fred, j'en ai eu pour 5€, et c'est du Matos toujours réutilisable...
a+

Blague du jour: ne pas confondre:
J'aime bien la rentrée.
J'aime bien la rentrer.

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Ven 4 Sep - 21:44

Fred Van.H. a écrit:
blonblon a écrit:Je continu a penser qu'il serait souhaitable de limiter l'intensité en augmentant le nombre de spires et en diminuant le diamètre du fil.
Tu as forcément raison sur ce point. Mais dans un premier temps, on a envie que ça marche. Simplement ça : que ça marche! ça motive pour la suite Wink
Fred

D'accord:
Augmenter le nombre de spires, ( augmentera la résistance équivalente), pour une même tension, c'est vrai, ça fera diminuer le courant, mais faudra bcps de spires, par rapports au courant perdu..., et là ça va peser de plus en plus lourd.

Pas d'accord:
C'est pas le diamètre du fil qui fait que le courant va diminuer (ou très très peu car la résistance d'un fil fin est plus importante que du gros fil), Mais c'est le diamètre du fil qui impose un courant à ne pas dépasser, au risque de faire fondre le fil (d'abord l'isolant), dans ce cas on diminuera la tenion envoyer aux bornes de la bobines....

Mais on peut dépasser le courant admissible, mais pas en permanence.... dans notre cas la bobine sera par exemple alimentée un temps sur deux.. on pourra donc multiplier le courant admissible part 2. (voir un peu plus)

Je viens d’essayer ma bobine, 15m de fils enrouler autour d'un tube de 5cm de long.. en plusieurs passage.
j'injecte une tension, mon courant est de 6A... ça déplace un gros boulon.. mais pas très fort..
je ne sais pas si c'est suffisant pour votre canon.. ?

a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Ven 4 Sep - 22:12

Fred Van.H. a écrit:

Je verrais bien le canon à la place de la tige, et donc un noyau creux à l'intérieur duquel il serait fixé.
La course est de 15 à 20mm, la force de l'actuel ressort... est de 500g.

Dans cette exemple, la bobine serai alimentée à quel moment :
- pour attirer le canon vers le centre de la bobine, c'est le ressort qui sort..
- ou pour sortir le canon du centre de la bobine, c'est le ressort qui attire vers l'interieur..

Le  premier cas est plus simple..  cyclops

Là ou j'ai pas compris c'est le gaz, à quel moment est il libéré, et a t il un rôle pour déplacer le canon ?
Suis désolé, mais la Méca, j'ai du mal .. Sad

a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Sam 5 Sep - 7:21

Si on prend cette animation comme schéma de ma mitrailleuse avec l'extrémité du canon à gauche, la bobine est alimentée pour faire reculer le canon vers la droite. C'est ensuite un ressort qui le ramène en position initiale à gauche.
En arrivant en butée à droite, le canon ( et sa masse d'inertie) percute la valve et provoque la libération d'une bouffée de gaz. Ce gaz ne sert qu'à propulser la bille et ne sert absolument pas à déplacer le canon.

Dans mon montage, le noyau (aimant au néodyme) est presque centré dans la bobine. Déjà un peu en arrière, en fait. L'aimant est tiré vers l'extérieur. C'est comme ça que j'ai trouvé que ça marchait le mieux, mais je peux me tromper.

Ne sois pas désolé d'avoir du mal avec la méca, j'ai les mêmes difficultés de compréhension avec l'électronique. Et avec tout ce qui se programme. Et puis avec la méca aussi des fois finalement. Et puis avec  la politique. Avec l'aérodynamique. Avec l'argent. Avec les femmes (ca va avec, souvent). La mienne en particulier. Et puis avec le foot, mais là je n'ai jamais cherché à comprendre. Avec les religions. Et avec un raton laveur scratch

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Sam 5 Sep - 15:52

Salut
Merci, c'est plus clair pour mon neurone.
le fait d'alimenter la bobine pour éjecter le canon, implique un canon aimanté.
Et si on faisait le montage à l'inverse ? à partir du m^me dessin, le ressort serait gauche, pousse le canon, vers la gauche. (la position de repos).
et des que la bobine est alimentée, celle ci attire le canon vers la droite (comprime le ressort) , et fait la percussion du gaz..

je pense (pas sur de moi) que la bobine à plus d'effait en traction, qu'en répulsion, en ce principe permetrait d'utiliser une matière ferreuse uniquement pour le canon...

LOMA²+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Dim 6 Sep - 7:30

LOMA a écrit:
je pense (pas sur de moi) que la bobine à plus d'effet en traction, qu'en répulsion, en ce principe permettrait d'utiliser une matière ferreuse uniquement pour le canon...
Mais alors il faudrait que la bobine soit derrière le canon, ce qui ne serait pas simple. Et puis de mes petites expériences, j'ai eu la nette impression qu'avec des aimants on améliorait la puissance du mouvement Neutral
Oui, je sais bien qu'il doit y a voir moyen d'optimiser la conso, mais pour bien faire, il faudrait que je me fasse un montage qui serve de banc de test pour les électro aimants, avec mesure de l'énergie libérée à l'impact Razz

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Dim 6 Sep - 13:05

Fred Van.H. a écrit:Et puis de mes petites expériences, j'ai eu la nette impression qu'avec des aimants on améliorait la puissance du mouvement Neutral

Oui, c'est vrai car, du magnétisme est déja présent dans l'aimant !
a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Jeu 17 Sep - 22:45

Bonjour

J'ai recu les capteurs effets hall :
je les ai alimentés pour essayer.. (au bureau):
comme ça : (partie droite)


sans rien devant le capteur : 5V
maintenant je place un aiment devant le capteur : 0V ( ça détecte)
mais le zéro reste, même quand j’enlève l'aimant..
pour faire réapparaitre le 5v je suis obligé de repositionner l'aiment de l'autre coté du capteur..
et le 5v reste, même quand j'enleve l'aimant...

je ne sais pas si ce principe facilite notre histoire..
je me demande si un capteur fourche-opto ne serait pas mieux ???
electriquemet oui, mais mécaniquement, c'est à vous de me le dire..


a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  VinceR1 le Ven 18 Sep - 20:12

Bonsoir,
Le mieux pour détecter une position mécaniquement, facilement et sans aucune interface électronique, c'est le microswitch :
http://www.clasohlson.com/uk/Micro-Switch/Pr364767000 (ça existe avec une petite roulette au bout de la languette).
ça pourrait s'user vite vu notre application (ça durerait quand même plusieurs dizaines de vols je pense), mais il n'y a que 2 cosses à débrancher et une vis de maintient pour le changer. Un 2e microswich couplé à un nanoservo peut servir à mettre en route.


Le capteur à effet hall/capacitif/inductif/opto nécessite non seulement une électronique de traitement de l'information, mais aussi une interface de puissance pour allumer ou non un moteur ou un électro-aimant.
Et s'il faut se lancer dans un circuit électronique, autant faire un montage astable qui ne nécessite à priori pas de capteur.

scratch  study  study affraid

VinceR1

Messages : 91
Date d'inscription : 10/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Ven 18 Sep - 20:33

LOMA a écrit:sans rien devant le capteur : 5V
maintenant je place un aiment devant le capteur : 0V ( ça détecte)
mais le zéro reste,  même quand j’enlève l'aimant..
pour faire réapparaitre le 5v je suis obligé de repositionner l'aiment de l'autre coté du capteur..
et le 5v reste, même quand j'enleve l'aimant...

Si je comprends bien, ça bascule dans une position jusqu'à recevoir l'ordre de se mettre dans l'autre position jusqu'à nouvel ordre...
Un peu comme mon inter qui est basculé dans l'autre sens à chaque fin de course.
ce serait parfait si il n'y avait pas besoin que l'aimant soit un coup d'un côté un coup de l'autre, mais ce n'est pas si mal. Peut être que le plus simple serait que ce soit le capteur qui soit mobile, et qu'il passe près d'aimants fixes. A moins qu'en faisant le contraire, l'aimant de l'électro-aimant puisse servir à une des deux fin de course Neutral

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Ven 18 Sep - 20:51

VinceR1 a écrit:Le mieux pour détecter une position mécaniquement, facilement et sans aucune interface électronique, c'est le microswitch :
http://www.clasohlson.com/uk/Micro-Switch/Pr364767000 (ça existe avec une petite roulette au bout de la languette).
ça pourrait s'user vite vu notre application (ça durerait quand même plusieurs dizaines de vols je pense), mais il n'y a que 2 cosses à débrancher et une vis de maintient pour le changer.
Je compte essayer ce genre de truc, mais avec un relai parce que ça je devrais savoir faire tout seul Laughing On verra bien si ça tient le coup ou pas Neutral

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  blonblon le Ven 18 Sep - 22:12

Les caractéristiques traduites avec internet

1 pôle micro-switch avec cosses de borne. Boîtier en plastique. Peuvent être câblés de pas ou de commutation de la NC.

Force de commande : 60 g.
Résistance de contact : Initial valeur max 15 MO
Résistance d'isolement: min 100 MO (vid 500 V DC)
Rigidité diélectrique : 1000 V AC / 1 min.
Durée de vie électrique à pleine charge : 100 000 cycles de marque sectionneurs.
Puissance max : 125 V AC/12 A, 250 V AC/6 A.

On a de quoi voir venir
avatar
blonblon

Messages : 80
Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 66
Localisation : gard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  LOMA le Dim 20 Sep - 20:27

bonjour..
Le microswitch, oui, ça marchera, mais c'est pas prévu pour ce genre d'utilisation...

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 773
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Fred Van.H. le Dim 4 Oct - 9:52

J'ai eu par ailleurs une suggestion de montage électronique ( désolé LOMA pour cette infidélité) capable d'envoyer du courant par intervalle plus ou moins réglable, mais sans capteur aucun. En attendant mieux... Neutral
Ce montage est basé sur l'utilisation d'un "555" (les connaisseurs sauront de quoi il s'agit, moi j'en ai soudé un mais je ne sais toujours pas en quoi ça consiste  scratch ) et d'un "mofset" (idem clown ).
http://www.casimages.com/i/150905051115324446.gif.html

Ca marche bien avec une led, moins bien avec l'électro-aimant : il se met environ à mi-course et oscille d'une faible amplitude, malgré un réglage de cadence assez bas. De plus, le Mofset chauffe pas mal. Je me demande si ces symptômes ne seraient pas le signe d'un sous dimensionnement du mofset Suspect

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3173
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 50
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mitrailleuse à électro-aimant

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum