Bimoteur de 5,5kg en immersion

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Sam 30 Juil - 16:55

Je vous présente un avion qui ne date pas d'hier, puisqu'il embarquait un caméscope dans les années 1992-93, ( articles dans RCM de l'époque ) qui dormait depuis dans le garage, et que je ressors aujourd'hui après remise en état et électrification, parce que l'immersion est devenue suffisemment fiable et efficace pour permettre de se consacrer au pilotage d'une telle machine.


Le "poste de pilotage" était imposant avec une télé cathodique à alimenter en 220v. Depuis, je vole bien plus léger.






Cette dernière c'est pour vous montrer la pression pour ce premier vol. Quand il y a du monde et que je fais un truc nouveau, j'ai du mal à rester zen

La video intégrale du vol d'essai montre, malgré quelques défauts dûs à l'avion lui même, à l'objectif mal choisi et la nervosité du pilote, que l'atterro sera tout à fait jouable.

http://vimeo.com/19857021

J'ai endommagé l'avion en tentant un décollage mal préparé en immersion, et je le répare actuellement. Je profite de ses réparations pour tenter de solutionner ses défauts de jeunesse :
Les dérives sont agrandies pour mieux contrer ses fréquentes embardées pendant la course de décollage, et un système d'amortissement à été monté sur le train pour limiter les rebonds à l'atterro, qui étaient jusque là presque impossible d'éviter même en posant sur des oeufs .

Le pilotage de cet avion promet d'être un réel plaisir, même si on voit sur la vidéo des images très nerveuses, c'est le pilote qui l'était en réalité. A tort, je le sais maintenant.
Le ne suis pas adepte du vol en immersion à grande distance, qui n'est dailleurs plus un exploit technique en plus d'être prohibé, mais plutôt du pilotage pour le pilotage, d'avions si possible intéressants.

A+

Fred


Dernière édition par Fred Van.H. le Ven 22 Mai - 8:17, édité 1 fois
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  NICO AERO le Dim 31 Juil - 2:46

je poste ici la genèse de la bible de tout immersionniste qui se respecte Razz

hachetétépédeupoindoubleslash aero.nico.free.fr/fred-141.htm

(fred il faudra autoriser le postage de liens externes)

...au commencement , Fred dit : "que la camera , dans l'avion , soit !"
et la camera dans l'avion , fut ! study

avatar
NICO AERO

Messages : 50
Date d'inscription : 31/07/2011
Localisation : strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur http://aero.nico.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Dim 31 Juil - 7:55

NICO AERO a écrit: je poste ici la genèse de la bible de tout immersionniste qui se respecte Razz

http://aero.nico.free.fr/fred-141.htm/

(fred il faudra autoriser le postage de liens externes)


Petit flatteur! Laughing
En principe ça devrait fonctionner maintenant, j'ai autorisé.


NICO AERO a écrit:...au commencement , Fred dit : "que la camera , dans l'avion , soit !"
et la camera dans l'avion , fut ! study

J'ai été inspiré par un certain Jean Louis, ( qui ensuite est devenu mon beau frère ) qui avait un jour ( 1988 )amené à la montagne un DG300 et un caméscope avec l'intention d'installer l'un dans l'autre. Je l'y ai aidé avec enthousiasme, et depuis nous avons régulièrement collaboré et échangé des idées. Nous continuons de plus loin maintenant, mais c'est toujours fructueux. J'ai eu d'autres sources d'inspirations, comme un article paru dans Modèle Mag à la fin des années 80, sur une expérience dont le but était l'évaluation de l'état des récoltes. Le pilote, qui pilotait à vue, ( le pilotage en immersion était alors de la science fiction ) portait une antenne rateau sur un casque de chantier jaune, je suis sur que ceretains s'en souviennent.
Bref, je suis loin d'être le premier. Mais j'ai osé le faire avec des avions un peu sophistiqués, car je recherchais avant tout à faire des vues réalistes .

Fred
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Jeu 20 Juin - 11:34

Il faudra que je ressorte mon gros bimoteur, un de ces quatre, maintenant que j'ai fait quelques progrès dans différents domaines. Je viens de trouver ça par hasard, qui est fait pour me stimuler :



rahhh lovely!!!! Shocked cyclops Cool

Mais bon, j'ai déjà tellement de trucs en route ou en projet... Rolling Eyes
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  NICO AERO le Jeu 20 Juin - 19:02

hello fred

je ne vole quasiment plus ces temps ci
http://aero.nico.free.fr
c'est un peu au point mort...
Mais mon junker attend patiemment son heure...toujours pret a voler

Velo plus que jamais
http://velo.nico.free.fr

je continue a rendre visite à mes potes lorsqu'ils vont au terrain
et a suivre toujours d'un oeil interessé ce que se passe ici.

A +
NICO
avatar
NICO AERO

Messages : 50
Date d'inscription : 31/07/2011
Localisation : strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur http://aero.nico.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Jeu 20 Juin - 19:57

Salut Nico, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles Very Happy

NICO AERO a écrit:je ne vole quasiment plus ces temps ci
Mais mon junker attend patiemment son heure...
Velo plus que jamais
je continue a rendre visite à mes potes lorsqu'ils vont au terrain
et a suivre toujours d'un oeil interessé ce que se passe ici.

Tu n'aurais pas tendance  à avoir tes centres d'intérêts de manière  cyclique, par hasard?
Ce qui serait logique pour un amateur de vélo Laughing


Et pourquoi pas un vélo volant?


De mon côté, je pense être en train de retrouver l'envie des belles machines, comme mon bimoteur et le FW190D. Je sais que je vais m'y remettre Wink

Fred
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Ven 25 Déc - 15:18

Encore un truc qui me prend comme une envie de pisser.

Il est probable que je déménage fin 2016. J'irai dans un coin où je vois mal comment je pourrais bénéficier de la même liberté de voler en immersion en décollant d'une piste, alors je me dis que si je ne me décide pas à faire voler cet avion maintenant, dans un an cela risque d'être trop tard Neutral

Et puis j'ai ressorti le Twin Otter samedi dernier. Le premier vol a été un peu stressant parce qu'il fallait re-régler le taxi, mais dès le deuxième c'était à nouveau le bonheur de piloter un avion qui a de la gueule même vu de dedans, et qui ne vole pas uniquement pour emmener une caméra dans le ciel, mais qui se pilote dans le même esprit qu'un grandeur.

Du coup, ce matin, encore vaguement gris de ma veillée de Noël, je suis allé chercher l' "Aspic" au grenier de l'atelier histoire d'évaluer le travail à faire pour le mettre en état de vol, et voir si j'en aurai le courage, ou tout simplement si cela en vaut la peine. En fait, j'avais presque fini de le réparer quand j'ai abandonné le boulot il y a trois ou quatre ans. A ce moment là, il me manquait de la technologie pour faire voler raisonnablement cet avion en immersion. Depuis je suis passé au 2,4 à la radio, je me suis mis aux autopilotes, qui sécurisent et stabilisent le vol, etc. Et puis depuis le temps qu'il dort dans un coin, je préfère prendre le risque de le casser en vol que de le trimbaler dans un autre déménagement pour encore attendre je ne sais quoi à ne rien faire dans un grenier. Un avion c'est fait pour voler, alors ou bien il vole, ou bien je le fous à la casse Twisted Evil


Electrifié, dans les années 2008 ou 2010, à l'époque ou j'envisageais...


...de le piloter en immersion, sans avoir vraiment concrétisé : double commande, décollage et atterrissage en pilotage à vue. Il y avait de l'ambiance! difficile de se concentrer sur son pilotage  Laughing
Notez que c'est à cette époque qu'on disait de moi : "celui qui pilote la tête dans l'carton"  lol!

https://vimeo.com/19857021

Bien sûr il y a quelques heures à passer pour finir de le remettre en état suite à un décollage raté, et quelques remises à niveau à faire, mais en gros j'évalue le boulot à une dizaine d'heures.

-Finir la réparation de l'aile droite et du stab,
-Régler le train rétractable, ( la led de position "train rentré" du train droit ne s'allume pas, le switch de fin de course doit être mal réglé)
-Réinstaller le tableau de bord avec deux ou trois instruments (badin; témoins de position du train; voltmètre...),
-Installer deux récepteurs radio et finaliser deux ou trois branchements, installer les antennes,
-Installer la vidéo,
-Installer un cyclops Storm,
-centrer, vérifier les débattements et sens de correction,
-Diverses babioles,
-Examen général de l'avion pour vérifier que les morceaux tiennent toujours ensemble. Il faut dire qu'il a maintenant environ 23 ans!



La cerise sur le gâteau viendra rapidement si le zinc passe le cap du premier vol intégralement en immersion : installation du système de retour de force inventé par notre génial LOMA. Cela se justifie totalement sur ce genre d'avion qui est destiné au pur plaisir de piloter et non pas au long range.

Fred


Dernière édition par Fred Van.H. le Dim 31 Juil - 10:51, édité 1 fois

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Lun 15 Fév - 6:18

Le temps est moche, mais je prépare le printemps Wink

Le train est révisé, la radio réglée, j'ai remis en place quelques éléments. Il reste surtout à faire un peu de carrosserie avant de pouvoir voler à vue.

A suivre...

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  EHPIM le Lun 15 Fév - 18:50

il est beau ce zing et très original, une allure de warbird.
j'entend "retour de force" et en cherchant dans le forum je vois que le sujet est développé je l'avais complètement zappé.
il faut reconnaître un certain génie a LOMA

thierry
avatar
EHPIM

Messages : 459
Date d'inscription : 25/12/2013
Age : 54
Localisation : correze le plus souvent sinon partout ou ça vole

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  LOMA le Lun 15 Fév - 20:45

EHPIM a écrit:il faut reconnaître un certain génie a LOMA
Embarassed N’exagérons rien. C'est pas bien compliqué, c'est juste que Fred y rajoute toujours des Truc, sur une base simple.. ce qui fait que c'est interessant.
Mais je le répète chacun son métier, moi devant une réalisation mécanique, je suis comme une poule devant un couteau !

a+

_________________
La probabilité de survie est inversement proportionnelle à l’angle d’arrivée.
avatar
LOMA

Messages : 777
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://oleclercq.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Mar 16 Fév - 5:54

EHPIM a écrit:
il faut reconnaître un certain génie a LOMA
Et une générosité certaine, car il a déjà donné pas mal de son temps pour développer ce genre de truc cheers

Cet avion n'est pas difficile à piloter, si ce n'est une tendance marquée au cheval de bois au décollage, quand la queue commence à se lever. J'avais beau mettre les dérives à fond, rien à faire. Quand ça lui prenait, mieux valait tout couper. Là, j'ai nettement augmenté leur surface, et je volerai cette fois sur un terrain en herbe, ce qui devrait favoriser la tenue de l'axe. Par contre, il est équipé d'un train rentrant perso que je pense robuste, mais qui est un peu complexe. Je fais peu d'atterrissage de piste depuis un bail, mais il va falloir que je m'entraîne un peu pour la précision de mes arrondis, sans quoi je passerai régulièrement du temps à redresser le train Neutral

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Jeu 28 Juil - 21:17

Je me suis promis de faire deux choses cet été : faire voler cet avion, et mettre au point la mitrailleuse à électroaimant. Sur cette dernière, je cale un peu mais c'est surtout qu'il faudrait que je prenne du temps vraiment, et pas 10 minutes par-ci et cinq par là. Alors que pour bricoler ce tableau de bord, ça va très bien. Chaque chose en son temps.



-Vitesse par pitot avec affichage sur un compteur à aiguille,
-voltmètre (=jauge de carburant. Le capteur de courant du cyclops ne sera pas installé, il faut compenser)
-bille (probablement plus utile que sur une aile volante),
-compte tour (origine HK) au lieu de l'ampèremètre.
-n'apparait pas sur la photo car monté sur un autre support : le témoins de position du train. Deux leds par jambe de train. Une rouge pour train rentré, une verte pour train sorti et vérouillé.


Tiens, un problème de télescopage d'image Neutral

En fait, je me suis contenté d'améliorer le tableau de bord que j'avait fait pour une première tentative il y a quelques années.

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  yomgui le Jeu 28 Juil - 22:25

J'adore le look du bimoteur. Je sens que ça va être une réussite bounce
avatar
yomgui

Messages : 701
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 38
Localisation : Haut Bugey

Voir le profil de l'utilisateur http://aerotrash.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Jeu 28 Juil - 22:28

Espérons !
Si ça se passe bien, il devrait être très réaliste à piloter bounce

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Jeu 28 Juil - 22:49



Le tableau de bord côté pile. En bas à droite de l'image, on voit le capteur du compte tour qui a été déporté au bout de deux fils, installé sur une petite perche qui lui permettra de voir passer les pales de l'hélice gauche à travers la verrière.

Ci-dessous :
Ce petit dispositif est un avertisseur de basse vitesse.  La carte électronique du pitot employé ici, pilote un ou plusieurs servos en fonction de la vitesse. Un servo actionne l'aiguille du compteur, et un deuxième s'agite près d'un microswitch. Je m'arrange pour que le servo manoeuvre ce switch au moment où la vitesse est inférieure à un seuil plus ou moins précis, ce  qui contacte  un buzzer. Le pilote (moi  clown ) est alors prévenu que la vitesse est trop basse pour jouer au con par un klakson tonitruant  Wink


La vis cruciforme en bas sous le capteur de fin de course permet un réglage fin.

Il y a aussi un capteur sur le train : quand la suspension du train est enfoncée, le buzzer ne peut être alimenté, de sorte qu'au sol le buzzer ne sonne pas en permanence. C'est qu'il y en a, là-dedans  scratch



Ce dispositif a été fabriqué pour les vols décrits en début de post, je me contente de le vérifier et de le positionner  autrement.

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Stab trop petit?

Message  Fred Van.H. le Sam 6 Aoû - 22:54

Cet avion a toujours présenté un comportement bizarre en tangage.
Je l'ai fait voler à vue aujourd'hui histoire de régler les trims, les débattements et le centrage, -que je n'ai jamais pu déterminer depuis les débuts de cet avion- et j'ai retrouvé des comportements qu'il a toujours eu  Suspect
Il volerait plutôt bien en général, mais en tangage c'est pas ça Neutral
Un truc surprenant, par exemple, il arrive que si l'avion monte légèrement à bonne vitesse, il amplifie progressivement le cabré qui devient incoercible même en poussant à fond sur le manche.
Sinon, il peut avoir tendance à manquer de réaction à la commande de profondeur à l'arrondi, et le test du piqué (modéré) donne difficilement une  indication évidente du bon CG  confused

Je pense que j'ai un peu merdé la conception : quand j'ai dessiné ce coucou il y a 25 ans, je ne connaissais pas encore bien la notion de volume de stab, je pense. En reprenant les dimensions, je trouve un volume de stab de 0,48. Probablement un peu lège avec un profil NACA4415 (Cm0 = 0,095).

Ce zinc à un bon potentiel et a déjà quelques heures de vol avec cette géométrie, alors peut être qu'il ne manquerait pas grand chose pour le rendre mois bizarre...
Augmenter un peu la surface du stab suffirait peut être ?
Yomgui, si tu passes par là, j'aimerais assez avoir ton avis sur la question Idea

Si j'avais du temps, je crois que je referais un empennage complet, stab+dérive. Terminé le bidérive, trop fragile, trop compliqué, trop chiant, et de bonnes surfaces Wink


En examinant la vidéo :

-Le pitot ne fonctionnait pas bien, apparemment à cause du tube qui est pincé.
-Le compte tour n'est pas toujours lisible car souvent à l'ombre, et il affiche souvent des régimes fantaisistes, probablement que le capteur est mal placé. En vol stable il affichait souvent 4400 et 4700 tr/mn, soit une vitesse de pas de 82km/h environ (hélices 14X12).
-la vitesse de vol, d'après le GPS, entre vent arrière et vent de face, était de 70km/h environ.

Pour rappel :
-envergure 190cm,
-corde moyenne 300, (mini 205 maxi 350, rectangulaire en partie centrale)
-masse totale 5700g,
-surface alaire 57,3dm² fuselage compris

A 70km/h, ça nous ferait si je ne m'abuse  Re 400.000 et  Cz 0,4

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  yomgui le Dim 7 Aoû - 15:03

Salut Fred,

Effectivement, c'est embêtant !

Je suis pas très à l'aise avec les problèmes d'équilibre et de stabilité, il faudrait que tu poses le problème à Franck Aguerre.

A la limite, je peux te faire un Predim de ton avion, d'ailleurs Franck te demanderait probablement les mêmes entrées pour analyser le problème. Par contre, ça demande quelques mesures...

Les dimensions des ailes, corde et longueur de chaque panneau, le rectangulaire et le trapèze.
Les dimensions du stab, idem + distance entre emplanture de l'aile et emplanture du stab et la hauteur entre stab et aile.
La surface de la dérive (on s'en fout un peu en tangage).
Les dimensions du fuselage (qui a l'air large) : longueur, largeur, hauteur et distance du nez à l'emplanture de l'aile.
Il faut le profil de l'aile aussi (donc NACA4415), et celui du stab.
Les calages de l'aile et du stab par rapport à l'axe de l'avion.
Je crois que c'est tout, du moins le minimum...

Après, je suis pas sûr de pouvoir interpréter au mieux les résultats... ça me parle pas beaucoup en général Laughing

Le volume de stab est correct il me semble, ce serait bizarre que le stab soit décroché sur une faible montée à bonne vitesse.

Ce qui m'inquiète, c'est que le problème vienne plus du profil d'aile que du volume de stab... ou alors peut-être un problème de répartition des masses, par exemple si tu as une grosse masse en hauteur au niveau de l'aile ?
avatar
yomgui

Messages : 701
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 38
Localisation : Haut Bugey

Voir le profil de l'utilisateur http://aerotrash.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  DURA le Dim 7 Aoû - 15:47

Salut

j'ai eu un avion qui avait eu le même prob ou à peu près
un copain adepte de prédimrc m'avait dit de modifier le stab ce que j'ai eu fait et hop le prob à disparut

important = Levier du stab + hauteur et écart latéral
le profile de la dérive voir l'allongement elliptique
la Flèche BA
ensuite le Volume

pas facile quand même
Bon courage Fred Wink

@+
Serge

DURA

Messages : 576
Date d'inscription : 22/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Dim 7 Aoû - 16:44

Bonjour messieurs

yomgui a écrit:
A la limite, je peux te faire un Predim de ton avion, d'ailleurs Franck te demanderait probablement les mêmes entrées pour analyser le problème.
Voilà, il est aussi là, le problème : ma panique devant les outils informatiques clown
Par contre, je comprendrais que tu n'aies pas envie de te prendre la tête pour palier mes lacunes. Déjà, que tu trouves qu'à première vue mon volume de stab ne soit pas délirant est rassurant et est en soi une info.

Par contre, si tu as du temps à perdre...(hum, seulement si  Wink )
yomgui a écrit:
Les dimensions des ailes, corde et longueur de chaque panneau, le rectangulaire et le trapèze.
Les dimensions du stab, idem + distance entre emplanture de l'aile et emplanture du stab et la hauteur entre stab et aile.
La surface de la dérive (on s'en fout un peu en tangage).
Les dimensions du fuselage (qui a l'air large) : longueur, largeur, hauteur et distance du nez à l'emplanture de l'aile.
Il faut le profil de l'aile aussi (donc NACA4415), et celui du stab.
Les calages de l'aile et du stab par rapport à l'axe de l'avion.
Je crois que c'est tout, du moins le minimum...

Panneau central : 680x355
Panneaux extérieurs : 620 x 355/205mm
Effilement proportionnel autour du quart avant.
calaga aile/stab : +2°
Vrillage des panneaux ext : -3° (saumons à -1°)

Stab : 630 entre les dérivesx165mm

Profil symétrique genre NACA009

Distance bord d'attaque d'aile/ba du stab : 850
Mesuré à 25% de l'un à 25% de l'autre : 790

Hauteur aile/stab : environ 130mm quand le stab est à zéro.

Fuselage :
De forme ovoïde, L 1350mm, maitre bau : 160mm hauteur max (sommet de verrière) 250mm
Longueur dépassant le BA : 280mm.
Il faut y ajouter les 2 nacelles moteurs : dépassent de 280 cône compris, largeur moyenne 70, hauteur environ 100mm.

En y repensant, j'ai du voler centré très arrière, hier : entre 30 et 33%  Shocked

@Serge, ce que tu écris tend à confirmer que j'ai raison de ne pas prendre le truc à la légère. Ce serait dommage de me passer d'un changement de comportement positif  Wink

Tu peux préciser quels symptômes présentait l'avion de ton copain? Question

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  yomgui le Dim 7 Aoû - 18:46

Bon, je crois avoir simulé ton avion à peu près correctement.

Volume de stab à 0.50... le Cz de stab maxi dans l'enveloppe de vol est de 0.20, donc à priori pas décroché.

Tes calages sont bon pour un CZ d'aile de 0.50 pour une marge statique à 7 %, ce qui correspond à une vitesse de 70 km/h.

A 7 % de MS, ton CG devrait être à 30.8 % de la CAM (95.4 mm du BA à l'emplanture de l'aile), si on ajoute la largeur des nacelles à celle du fuselage. On passe à 32.4 % et 100.5 mm si on ignore les nacelles.
A 0 % de MS, le CG est à 37.8 % et 117 mm (avec nacelles).

Ton centrage n'était peut-être pas mauvais finalement.

Bref, je vois rien qui explique ce comportement. Mais bon, là je suis pas une référence du tout !
avatar
yomgui

Messages : 701
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 38
Localisation : Haut Bugey

Voir le profil de l'utilisateur http://aerotrash.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Dim 7 Aoû - 23:41

Un grand merci Yomgui  flower  ,

même si tu n'es pas un spécialiste de la question, ta réponse me permet de savoir que mon zinc n'a pas de tare rédhibitoire. C'est déjà ça!

De mon côté j'ai réfléchi un peu plus à froid   scratch
Hier j'ai volé avec un centrage plutôt arrière, ( 115mm du bord d'attaque de l'aile à l'emplanture. près de 10mm plus arrière que 30,8% de la corde moyenne quand le train est rentré (il se rétracte vers l'arrière).
A décollage, il s'est mis à grimper comme un dingue, et malgré le trim poussé à fond, il a fallu pousser en permanence, y compris pendant l'atterrissage. Malgré ça, à aucun moment il n'a donné signe de décrochage ou d'une quelconque méchanceté.



Je pensais avoir déjà volé centré comme cela autrefois sans grand problème, mais je n'utilisais pas la même méthode pour vérifier l'équilibrage. Je ne sais plus comment je faisais, d'ailleurs. Cette fois je l'ai retourné pour que le fuselage fasse balancier, comme on fait souvent avec les ailes basses. Bref, je pense que hier je n'ai pas volé centré comme d'hab' avec cet avion.
Je pense que c'est en grande partie pour ça qu'il m'a fait une chandelle involontaire, (en plein vol, hein, là je ne parle pas du décollage) comme il en faisait de temps à autres quand il était équipé de ses moteurs thermiques. A l'époque j'incriminais la position très basse de l'axe des moteurs, qui prenaient leur pointe quand le nez était haut. Cela n'expliquait sûrement pas tout, mais une fois transformé en électrique avec des nacelles totalement redessinées avec un axe de traction plus haut, il faut reconnaitre que le problème semblait avoir disparu.




En rassemblant mes souvenirs, il faut reconnaitre qu'une fois électrifié, il volait plutôt sainement, même si je n'arrivais pas à trouver un centrage avec lequel il faisait un décrochage franc. Je pouvais d'ailleurs utiliser ses grands volets d'intrados sans problème. Ca milite pour un volume de stab suffisant, finalement. Tu dois avoir raison. D'autant que les dérives lui faisant de bonnes cloisons marginales, son efficacité est peut être un peu meilleure qu'un stab classique.
En fait, en électrique, en dehors de cette déconcertante absence de vrai décrochage, qui aurait été pour moi un indice que la limite est proche, (peut être due au fort vrillage négatif  Neutral ) je n'avais qu'un seul reproche à lui faire : sa forte propension à faire la toupie au moment de passer sur le train principal, ou de se reposer sur sa roulette. J'ai d'ailleurs agrandi les dérives depuis.




Hier, ma difficulté à doser les arrondis peut s'expliquer par l'obligation de pousser en permanence sur le manche, peut être. Mais j'avais déjà eu le cas autrefois, avec un centrage trop avant. J'agrandirai peut être les gouvernes, par acquis de conscience, ou j'augmenterai simplement le débattement Neutral

Encore merci, Serge et Yomgui, pour vos avis.  Exposer en public ma problématique me force à approfondir ma réflexion. Et comme  en plus il y a des arguments, c'est constructif  Very Happy

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Mar 9 Aoû - 19:22

J'ai revu le cg, augmenté le débattement de la profondeur et mis un poil d'expo. Petit vol cet aprèm', ça va beaucoup mieux Very Happy
Je vais encore augmenter le débattement de la profondeur, mais c'est pratiquement bon. Ca sent le vol en immersion Wink

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Mar 9 Aoû - 21:38



Test en vol à vue.



Dernière édition par Fred Van.H. le Ven 12 Aoû - 18:51, édité 1 fois

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Ven 12 Aoû - 14:37

J'ai le plaisir, l'honneur et l'avantage de vous dire que ça a marché : l'Aspic a fait deux vols en totale immersion ce matin.
Récit circonstancié et vidéo, bientôt Very Happy

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Fred Van.H. le Sam 13 Aoû - 6:42

Parfois, la joie me pousse jusqu'au narcissisme  Rolling Eyes

Narcisse posant fièrement avec son destrier :

A moins que ce ne soient Frankenstein et sa créature  Suspect

... hum, je crânais moins 1/4 d'heure plus tôt  Laughing

... et voilà, encore en train de frimer :


Parfois, le modélisme ça shoote!  drunken  je suis rentré chez moi béat, l'air niaiseux, dans un état semi-extatique, peut être même qu'un filet de bave perlait au coin de ma bouche. Conduire dans c'état, ça d'vrait pas êt' permis!  lol! Heureusement, mon pote Jean Louis sur le siège passager me parlait pour m'aider à rester connecté avec la réalité.
Mais bon, si je dois connaitre les extases, l'ivresse, autant que ce soit par ce genre de réalisation plutôt que par l'usage de substances douteuses et couteuses. Non?  Wink
Je vous jure : pas une goutte d'alcool, pas un rail de coke ni d'injection de LSD, mais shooté au modélisme pur  flower



Merci à Jean Louis II pour les photos, mais plus encore pour son aide pour préparer le vol et ses précieuses indications pendant le vol.

Mon rapport suivra, mais pour l'instant je cuve.

Fred

_________________
Je suis celui qui pilote la tête dans l'carton
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bimoteur de 5,5kg en immersion

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum