A propos de la traînée des formes

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A propos de la traînée des formes

Message  Fred Van.H. le Jeu 14 Fév - 20:39

Pourquoi pas plus de 150cm d'env?
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la traînée des formes

Message  yomgui le Jeu 14 Fév - 23:51

15 cm d'envergure essentiellement pour éviter que ça vibre trop, et aussi comme la découpe n'est pas nickel niveau épaisseur, ça limite les variations.

Et bien, j'ai fait quelques séries de mesures... et le résultat n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais !



J'ai aussi passé ce profil dans XFLR5 :



En utilisant différente valeurs de Ncrit, et en forçant la transition ou pas. Le Cx calculé (en référence à la surface alaire, soit 0,027 m²) est de 0,0112 pour une soufflerie propre (Ncrit=9), sans transition. Il passe à 0,0123 pour une soufflerie crade (Ncrit=1), la transition, non forcée, ayant lieu à environ 50% de la corde. Enfin, on obtient 0,0154 pour une soufflerie crade avec transition forcée à 10 % de la corde et 0,0146 avec transition forcée à 20 %.

Pour résumer, c'est la devinette quoi...

Le truc c'est que de mon côté en soufflerie, je trouve un Cx à 0,0232 pour le profil entoilé au scotch ! le double du cas idéal de XFLR5 et 1,5 fois plus que le pire cas (le tout à 18,6 m/s, 67 km/h).

Que dire de l'effet de la qualité du revêtement ? Et bien, le profil non entoilé, soit simplement nettoyer au doigt après découpe, avec un minuscule coup de ponçage au bord d'attaque (idem que pour le profil entoilé en fait) affiche un Cx de... 0,0229 ! donc impossible de faire la différence !!

Alors, c'est vrai que la découpe, même imparfaite, donne un état de surface relativement régulier et lisse. Tout ça me laisse assez perplexe... quant à ce qu'on pouvait constater au niveau du lissage de la forme profilée... peut-être que la forme brute présentait beaucoup d'irrégularités et d'arêtes vraiment moches et que la forme simplement arrondie et non lissé souffrait d'un ponçage vraiment grossier...

Enfin, être si loin de la théorie (+ 50 à 100 %) est assez décevant. Je sous-estime probablement un peu la vitesse, ce qui réduirait les coeff. J'ai plutôt confiance en la balance par contre.

Une tentative pour voir où se situe la transition à 67 km/h (wouh ! la méthode est pas encore au point je crois !) :



En premier : profil entoilé au scotch. En deuxième : profil en mousse brute.
avatar
yomgui

Messages : 701
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 38
Localisation : Haut Bugey

Voir le profil de l'utilisateur http://aerotrash.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la traînée des formes

Message  Fred Van.H. le Ven 15 Fév - 6:16

Plusieurs remarques me viennent en voyant tes photos.

Tu pourrais améliorer facilement l'écoulement en sortie de chambre -dont les raccords avec le conduit sont carrés- simplement en ajoutant de la baguette 1/4 de rond de la plus grosse section que tu trouveras. C'est ce que j'ai fais sur la mienne. je ne serais pas étonné si cela avait une influence en amont. Toi qui écris avoir l'impression qu'il y a bourrage pendant tes tests d'hélices, il y a peut être moyen de limiter le phénomène comme cela.

Tu ne crois pas que les extrémités carrées ( "saumons") de ton profil peuvent avoir leur importance dans ces résultats? et ce d'autant plus que leur dimension est énorme par rapport à la faible surface de ton morceau de profil?
Je verrais bien un échantillon de profil de plus grande envergure ( si la sensibilité est limite, il faut augmenter la charge à mesurer et diminuer les causes d'imprécision ) entre deux grandes cloisons marginales que tu pourrais tester à vide d'abord pour décompter ensuite leur traînée . Je sais qu'en principe ces cloisons servent surtout à éviter les "fuites" intrados---->extrados, mais à mon avis ça doit aussi calmer les tourbillons parasites.

C'est quoi, la transition "forcée"?

Je reconnais, ne pas trouver de différence sensible entre profil rugueux et lisse est frustrant Neutral
J'ai l'impression que le bras de levier n'a pas d'importance avec les jauges de contrainte, ( tu peux poser une même masse n'importe où sur le plateau de la balance ) mais cela dépasse mon entendement. J'ai quand même envie de doubler la longueur du barreau de jauge de ma balance de traînée pour doubler la sensibilité, mais ça risque aussi de doubler les oscillations.

Fred
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la traînée des formes

Message  yomgui le Ven 15 Fév - 19:22

Tout à fait d'accord pour la sortie de chambre, ça fait un moment que j'y pense, faudra bien que je le fasse...

Pour les extrémités carrées c'est vrai que ça doit avoir un certain effet, faudra que j'essaye en arrondissant un peu tout ça.

Plus d'envergure serait pas mal, je crains juste les vibrations qui sont déjà pas négligeables, je sais pas trop comment elles influencent la mesure, ou même directement la qualité de l'écoulement en surface et la traînée. C'est toujours difficile de faire la part de ce qui est pertinent et ce qui n'est qu'un artefact.

Je suis pas un spécialiste de XFLR5 et XFoil, mais en gros si j'ai bien compris la "transition forcée" est une façon de déterminer à quel endroit se situe la transition laminaire/turbulent, qui sinon est calculée par le logiciel. Une façon de dire que la transition est plus avancée sur la corde que prévue.

Le bras de levier n'a pas d'important effectivement, du moins aussi loin que j'ai pu essayer (dans les 20 cm avec une clé d'une quarantaine de grammes glissant sur un jonc carbone), ça dépasse aussi mon entendement !

Dans ces souffleries, on est très sensible aux vibrations et c'est vrai qu'il n'est pas certain d'y gagner en précision en doublant les oscillations.

J'ai la tête vidée ce soir... ça ira mieux demain !


avatar
yomgui

Messages : 701
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 38
Localisation : Haut Bugey

Voir le profil de l'utilisateur http://aerotrash.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la traînée des formes

Message  Fred Van.H. le Dim 17 Mar - 10:09

Puisque ton système de mesure de traînée à l'air de marcher mieux que le mien... Laughing ça c'est la manière de suggérer à quelqu'un de travailler à sa place Laughing
Non, mais comme j'aimerais me remettre à mon projet d'hydravion, (je n'ai pas trop chercher à le faire fin, mais j'aimerais qu'il ait pas mal d'autonomie) que je me posais la question des cônes d'hélices, qu'en même temps je relisais des articles parlant de gains de vitesse faramineux ( 25 ou 30km/h, soit environ 10%!!!)dans les années 20 simplement en carènant des moteurs en étoile avec des capots NACA sur des avions aussi aérodynamiques que des parpaings, ça me faisait penser scratch

Qu'est-ce que tu dirais de la différence de traînée entre un moteur électrique à cage tournante "à poil" face au vent, par rapport à celle du même moteur capoté et chapeauté d'un cône? Hormis le côté esthétique, à ton avis, ça vaut la peine?
L'hélice en rotation a t-elle une influence significative sur l'aérodynamique des cônes et capots? scratch

Fred
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la traînée des formes

Message  yomgui le Dim 17 Mar - 12:42

Et bien ça faisait partie des trucs que je voulais faire donc ça tombe bien !

Après, y a une différence entre un brushless à cage tournante et un moteur en étoile, du coup je ne sais pas trop comment dessiner le capot ?
Je n'ai pas de cone à monter dessus, hormis le petit cone de l'adaptateur.

Je pensais faire des tests comparatifs avec et sans capot : poussée (traînée), puissance et bien sûr refroidissement moteur.

Tu aurais des gribouillis de ce que tu envisages ?

En plus, j'ai un nouveau variateur de vitesse pour la soufflerie (encore un !), faut que je finisse de l'installer...
avatar
yomgui

Messages : 701
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 38
Localisation : Haut Bugey

Voir le profil de l'utilisateur http://aerotrash.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la traînée des formes

Message  Fred Van.H. le Dim 17 Mar - 21:46

yomgui a écrit:Tu aurais des gribouillis de ce que tu envisages ?
Oh, rien de particulier. Je pensais à un nez profilé dans le prolongement du cône avec une entrée d'air de petite taille juste sous le cône, genre nez de P51 ou de ME109. Je me demandais si la traînée serait presque uniquemet fonction de la surface frontale ou si la forme -régulière ou torturée- aurait assez d'importance pour justifier les heures passées fignoler une jolie forme. Surtout par acquis de conscience, dailleurs, parce que je le ferais de toute façon.

Fred
avatar
Fred Van.H.
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 51
Localisation : Quelque part près de Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://aerofred.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la traînée des formes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum